Un battement de cil et tu disparais

Je suis descendue à République Beaux-Arts ce mercredi 15 février vers 13h00 peut-être? Des regards hésitants dans le métro, un coup à gauche, un coup à droite, un coup face à face. Tu es monté à la station Gambetta comme moi il me semble. Tu es resté adossé contre la porte. Tu avais un sac en bandoulière noir, des yeux bleus foncés, cheveux en bataille, châtain? Et si ma mémoire est bonne, une veste marron? (ça peut être que je me trompe)

De mon côté je portais un grand manteau gris clair et une écharpe rouge, cheveux bruns/noirs en carré long, sac bleu à la main.

Quand j’ai quitté la rame, une fois sur le quai, je me suis retournée vers toi, nous nous sommes regardés, j’avais un sourire en coin puis j’ai attrapé les Escalators, à ce moment là, j’ai baissé la tête vers le métro qui était encore là, tu étais resté dedans et tu me regardais aussi.

Sourire furtif avant que les portes ne se referment et t’emportent vers ailleurs.

    Détails

  • Métro1à République Beaux-Arts.
  • Une rencontre faite le 15 février 2017.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le mercredi 15 février.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.