Tu es grande, brune, yeux noirs…

Tu es grande, brune, yeux noirs, tu portais une veste ¾ couleur sable, un jean et des chaussures à talons noirs, Tu es montée vers 18h00 station Roubaix Charles de Gaulle (je crois) et tu es descendue à Lomme Lambersart (c’est sûr). J’étais debout en face de toi, à un moment tu as été déséquilibrée. J’ai trouvé une place assise et peu après tu t’es assise en face de moi. Je te regardais plus ou moins discrètement car je te trouvais très séduisante. Nos regards se sont croisés et je pense que tu as dû comprendre que tu me plaisais.

Depuis, je ne cesse de penser à toi et en cherchant de quelle manière je pourrais te revoir, j’ai trouvé ce site qui correspond exactement à ce qui s’est passé. Je me suis dit que j’aurais peut-être de la chance si tu pouvais lire ce message et te reconnaître.

A bientôt peut-être.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.