Grande roue

Je t’ai croisé une première fois sur la grande roue. Tu avais ton écharpe bleu, ton teint vert, et tu avais l’air de l’aimer ta nacelle!

Je t’ai revu un peu plus tard dans le métro, toujours accompagné de cette belle brune, tu avais une lettre dans la main et je me suis mise à rêver qu’elle m’était destinée. Tu es descendu à République, j’ai continué, en espérant te recroiser. Alors, si tu rencontres une belle brune, un peu mure mais toujours pulpeuse qui te sourit…

    Détails

  • Métro1à Rihour.
  • Une rencontre faite le 29 novembre 2009.
  • Rédigé par une femme pour un homme.
  • Publié le lundi 30 novembre.

Répondre

Vous devez vous identifier pour pouvoir répondre à cette annonce.